Revival Rock

When passion rules the game. I ain´t got no control, when my heart´s in flames.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

• INTERVIEW : Les princesses du Rock •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: • INTERVIEW : Les princesses du Rock • Sam 12 Mar - 14:30







• INTERVIEW : Les princesses du Rock •



Premièrement, je pense que des félicitations sont de mises. Faire partie de groupes ayant remportés parmi les prix les plus prestigieux des NME awards n’est pas une mince affaire. Comment vous êtes-vous senties face à vos victoires respectives? Vous attendiez vous à recevoir ce genre d’honneur?
Leslie Scott : Pas du tout ! Enfin, il est toujours plus facile de concevoir la réussite et le succès d'un groupe, je parle des Morten Bluz, que son propre succès personnel ! Je ne peux pas dire que je m'attendais à ce que nous recevions ce prix, mais c'est un véritable honneur ! Nous avons traversé des moments plus difficiles avec les changements au sein du groupe, mais cet album prouve que tout le travail effectué en a tout de même valu le coup. Si nous avons su touché les fans, c'est la plus belle récompense qui soit. Il n'empêche que nous sommes très heureux d'être soulignés comme étant le meilleur groupe britannique. Sinon, pour mon prix personnel... Je ne peux que vous remercier, je suis persuadée que vous avez fait mousser ma popularité (rires).
Faith Jones : Non, vraiment je ne m'y attendais pas et je pense que c'est un peu la même chose pour les autres membres. Vous savez, à nos débuts, on était loin d'imaginer le seul fait de jouer dans des salles plus grandes. Et quelques temps plus tard nous voilà récompensés au NME awards, c'est vraiment fou.
Kimberly Chambers : Évidemment je souhaitais que le groupe ait du succès, mais c'est vraiment encore mieux que ce que j'aurais pu espérer! J'étais heureuse que les WS soit nominés, et agréablement surprise qu'on puisse le remporter. Je crois que je vais m'en souvenir longtemps!

Malgré le fait que vos trois groupes respectifs soient d’une certaine manière des rivaux dans le monde du rock, êtes-vous capables de vous considérer comme des amis entre vous? De quelle manière percevez-vous chacune de vos deux consœurs ici présentes, ainsi que les groupes auxquels elles sont rattachées?
L. S. : Cette idée aurait dû être démentie depuis longtemps. Il serait faux de dire que nous nous fréquentons tous à tous les jours, mais il n'y a pas d'ennemis entre nous tous. Certains d'entre nous sommes même de bons amis de longue date. Cette rivalité n'existe pas humainement et je ne crois pas même qu'elle existe sur la scène musicale, car Warning Sign, Morten Bluz et Black Stones sont très différents. Nous avons des fans différents également, même si certains sont rejoints par plus d'un de nos groupes.
F. J. : J'ai beaucoup de respect pour elles. Elles ont un grand talent et je n'éprouve aucune jalousie justement à leur grande notoriété qui est ainsi justifiée. Après tout, nous partageons la même passion, nous vivons toutes les trois de notre musique alors je me sens plus proche d'elles qu'avec n'importe qui d'autre sur ce point là.
K. C. : Je suis fan des Black Stones et des Morten Bluz depuis très longtemps, et j'ai beaucoup de respect pour Leslie et Faith. Je ne les connais pas très bien, donc je ne peux évidemment pas dire qu'elles sont mes amies, mais il n'y a aucune rivalité pour moi.

Soyons honnêtes, selon les sondages, vos groupes ne partaient pas comme favoris dans vos catégories respectives. Néanmoins, chacun d’entre eux ont été chercher la victoire. Selon vous, grâce à quoi avez-vous pu triompher face à de grands noms tels que Artic Monkeys, Arcade Fire, ou même Muse?
L. S. : Je n'ai pas envie de répondre à cette question. À vrai dire, même si je le voulais, il n'y a rien que je puisse dire qui soit la véritable réponse. Nous ne pouvons faire autrement que d'être extrêmement touchés du soutien des fans encore aujourd'hui. Sachez que nous vous aimons tout autant en retour.
F. J. : C'est vrai que c'est assez dur à croire tout cela, mais je pense simplement que notre musique apporte quelque chose de nouveau dans un sens. Notre histoire est assez particulière aussi et puis sans doute parce que à l'inverse de ces groupes comme Muse, Arcade Fire ou bien Artic Monkeys ici, c'est une fille qui chante, ce qui doit peut-être changer la donne (rires).
K. C. : Je ne sais vraiment pas quoi répondre! On a travaillé très fort, comme touts les autres c'est certain. Un prix ça fait vraiment plaisir, mais selon moi il y a beaucoup d'autres groupes qui auraient pu mériter cet honneur!



Leslie, la carrière solo d’Owen Campbell ne fait que grandir au fil des jours, et il a brillé par son absence à de nombreuses reprises lors de vos derniers spectacles. Avez-vous des inquiétudes face à cette nouveauté autour de votre guitariste? Cela a-t-il une incidence particulière sur l’esprit du groupe? Craignez-vous pour l’avenir de celui-ci?
L. S. : Pour le moment, il n'y a aucune raison de s'en faire pour l'avenir du groupe. Il n'y a que lui qui peut répondre à ces questions, mais je vous assure qu'Owen Campbell est encore bel et bien un Morten Bluz à part entière.

Kimberly, en tant qu’auteure des Warning Sign, j’imagine que vous avez quelques scoops à nous rapporter. Y a-t-il des projets de deuxième album?
K. C. : Je crois qu'on peut dire qu'il y a souvent un projet de deuxième album, pour tous ceux qui ont créé un premier album apprécié! On n'en a pas encore concrètement discuté, mais c'est certain qu'on aimerait tous ça.

D’ailleurs, de nombreux fans se reconnaissent dans les paroles que votre plume rend si bien. Avez-vous des techniques de travail spécifiques, des inspirations particulières?
K. C. : Je ne fais qu'écrire quand l'inspiration me vient, peu importe ce qui se passe et où je me trouve, je peux toujours sortir un petit bout de papier et un crayon quand j'ai une idée quelconque, et c'est ce que je préfère! L'inspiration me vient comme ça, selon ce qui se passe dans ma vie, les gens que je rencontre... Et j'essaie de l'expliquer ou de le décrire du mieux que je peux!

Faith, chaque fois que vous montez sur scène, vous enflammez le public dès que vous poussez une note. Plusieurs producteurs se sont d’ailleurs montrés intéressés à collaborer avec vous, en tant que soliste. L’idée de quitter les Black Stones pour se lancer dans une carrière solo vous a-t-elle effleuré l’esprit?
F. J. : Je mentirais si je disais que non. L'idée d'une carrière solo peut apporter certains avantages qu'on ne peut pas bénéficier dans un groupe mais je ne suis pas prête encore à les quitter. Je garde à l'esprit que ce n'est pas seulement moi qui fait de notre groupe une renommée mondiale, mais c'est aussi grâce aux musiciens. Nous formons une bonne équipe ensemble et cela doit continuer ainsi.

Leslie, Faith, suite au grand succès du spectacle de Winter Wonderland qui avait réuni vos groupes respectifs, que retenez-vous de l’expérience? Sur scène, vos fans en délire semblaient en redemander lorsque vos voix se sont mêlées pour la toute première fois, seriez-vous intéressées de nouveau à un éventuel duo?
L. S. : Évidemment ! Nous sommes là d'abord et avant tout pour faire plaisir aux fans et je vous assure qu'ils ne sont pas les seuls à avoir apprécié l'expérience. Néanmoins, il faut être conscient que ce genre d'évènement demande une très grande préparation de la part des gens de la prod. Je serais tentée de vous dire que oui, l'expérience se répétera sans doute, mais ce n'est pas pour tout de suite.
F. J. : J'ai beaucoup aimé chanter en sa compagnie. C'était quelque chose de nouveau et de vraiment intense autant pour nos fans que pour moi, personnellement. Je ne dirais pas non pour répéter l'expérience et qui sait, quand nos emplois du temps seront moins chargés, nous pourrions enregistrer une chanson en duo.

Tant au niveau musical que personnel, qu’entrevoyez-vous face à votre avenir rapproché? Avez-vous des attentes précises, des buts personnels à atteindre que vous aimeriez partager avec vos fans?
L. S. : Nous avons tous des attentes à court et à long terme, c'est humain. Mais ce qui importe le plus, c'est le moment présent!
F. J. : Pour l'instant, nous travaillons sur notre nouvel album qui n'est pas prêt de voir le jour tant nous le voulons parfait et original pour nos fans. Nous voulons du nouveau, quelque chose qui nous rapprocherait encore de plus près de nos fans, et peut être de leur attente bien que notre genre musical ne change pas et que nous y restons fidèle. Mais pendant ce temps, afin de les tenir en haleine nous multiplierons les apparitions pour des séances d'autographes, et nous jouerons quelques nouveaux titres en concert.
K. C. : Pour le moment, je souhaite seulement que le groupe connaisse encore du succès pour que je puisse continuer à écrire et à faire de la musique, ce qui me plaît le plus, et puis avec des gens que j'adore!


Revenir en haut Aller en bas

• INTERVIEW : Les princesses du Rock •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revival Rock :: Old news-