//
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Revival Rock

When passion rules the game. I ain´t got no control, when my heart´s in flames.

Partagez|

Emission n°1 : Seth Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Emission n°1 : Seth Smith Mer 15 Juin - 4:15


    Crédits : tumblr

    BBC, TUESDAY – 07 :00 PM
    Rappel du principe de l'émission

    Le jingle vient de se terminer, l’image de votre téléviseur laisse un montage audiovisuel céder sa place à l’apparition d’un plateau scintillant et flamboyant. Un travelling offre une large vision du public présent et se perdant dans une montagne d’applaudissements.
    Braquage, zoom sur celui qu’ils attendent tous. Une main levée en guise de salut à l’ensemble des personnes présentes et aux personnes se trouvant de l’autre côté de leur téléviseur, Evan arbore un sourire léger et suffisant. Simple et classe à la fois, l’animateur apparait dans un simple jeans accompagné d’une chemise et d’un blazer traditionnel. Le show commence, il va pouvoir s’exprimer une nouvelle fois pour le meilleur… et surtout comme pour le pire !
    L’émission est lancée, les spots lumineux cessent de graviter dans tous les sens et la lumière principale se braque sur notre hôte du jour. Attention, 3, 2, 1… Et ACTION !

    « Bonsoir anglais et anglaises qui nous suivez depuis les quatre coins de l’Angleterre. Ce mois-ci, l’œil d’Evan a décidé de se poser sur une nouvelle célébrité dont je vous ferai le plaisir de passer au grill ! »

    Entame-t-il sous des cris de satisfactions et d’encouragements du public en présence. Son sourire s’élargit un peu plus, aussi content qu’amusé de cette réaction.

    « Homme parfait ou ombre de honte et de secrets honteux, notre invité d’aujourd’hui est avant une personne s’étant illustrée par l’art, et plus précisément, la peinture ! Dessinateur reconnu comme talentueux, il se veut également auteur et compositeur à ses heures perdues. Mais qui est-il réellement ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir au sein de cette émission ! Mesdames et messieurs je vous demande d’applaudir Jacob Seth Smith !!! »

    Laissant le jeune homme prendre place sur le plateau, Evan laisse ce dernier saluer le public à sa guise avant de venir lui serrer la main, tel qu’il a pour habitude de le faire en guise de salutations. Se postant dans l’image d’un ami bienveillant, il préfère jouer la carte de la fausse gentillesse, limite de l’hypocrisie afin de ne pas déstabiliser trop rapidement ses invités !

    « Bonsoir Seth et merci de votre venue ce soir ! Alors, tout d’abord, comment allez-vous ? J’espère pour vous que vous n’êtes pas trop stressé ? Enfin, pour le moment… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mer 15 Juin - 22:04

    Être sous les projecteurs ? Moi ? Quelle bonne blague ! Et pourtant, je crois que la roue a fait un tour complet et quelqu’un a joué le second à ma place pour que je me retrouve du jour au lendemain invité pour un talk-show ! Et pas des moindres en plus. A croire que je suis devenu tout d’un coup une personne bien intéressante. Moi, qui me contente de rien d’autres que mes peintures, mes expos et mes compositions. Ce jeu médiatique avait commencé lorsque certaines personnes curieuses cherchaient à connaitre le mec qui a coécrit et co-composé avec les Warning Sgn et réalisé des chansons pour d’autres artistes. En vérité, j’ai toujours ardemment désiré garder cette facette de moi dans l’ombre. J’aime mieux vendre mon coté peintre que mon coté musicien. C’est une simple question de priorité.

    Pourquoi cette invitation ? J’aurais bien pu refuser, néanmoins, j’ai décidé de ne pas le faire. Il est préférable de saisir ce genre d’occasion même si cela pourrait s’avérer fatal à mon image. J’ai pris le temps de me renseigner sur l’émission et son présentateur que tout le monde décrit comme un requin dans le domaine. Tant pis pour moi si je me plante et me prend une bonne droite en pleine gueule ! Au moins, je dirais que ça me servirait de leçon. Et comme dit, toute publicité est bonne à prendre ! Je n’ai pas fait d’effort vestimentaire, juste ce qu’il fallait pour être présentable aux yeux des anglais qui pourront me juger à leur guise ce soir. Je ne doute pas que beaucoup se demanderont qui est ce Seth Smith ! Bah quoi ? Je ne suis pas Sid B ou Owen Campbell après tout ! Je dois dire que se faire chouchouter par la coiffeuse, la maquilleuse et même les techniciens a un coté très valorisant. C’est presque si je n’étais pas en train de prendre mon pied. Mais les choses sérieuses allaient commencer pour et le trac que je n’avais encore jamais connu me gagna alors que je faisais mes premiers pas sur le plateau, devant la caméra, tout en réfléchissant aux premiers mots prononcés par Evan qui ne présageaient rien de bon. Je pris place sur le fauteuil (au moins, il était confortable) après avoir serré la main d‘Evan et salué le public. Je souriais, mais en fait, je flippais un peu…

    « Je dois avouer que c’est une première pour moi d’être face à une caméra…Je n’ai pas du tout l’habitude des plateaux télés. Alors, on va dire que j’essaye de faire bonne impression pour le moment ! » Dis-je spontanément tout en ayant cette arrière gout amer qui est en train de me dire que je devrais mieux peser mes mots pour la suite si je ne veux pas finir en brochette beaucoup trop grillée !


Spoiler:
 

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Ven 17 Juin - 1:59

    Evan était aux anges ! Un invité tel que Seth était l’invité parfait ! Pourquoi ? Parce qu’il n’était pas habitué à la télévision et que, de ce fait, l’animateur numéro un de cette émission pouvait se permettre de bien des façons dans son petit jeu de vice et de provocation. L’individu en face de lui ne possédait peut-être pas encore l’aisance et l’assurance nécessaire pour pouvoir interagir aussi librement qu’il pourrait le faire en vrai. Paradoxalement à cela, McCole savait également qu’il ne ferait pas sa meilleure émission ou, tout du moins, peut-être pas ! Entendons par là que seuls les gros clashs faisaient de véritable ‘buzz’ et que ce sont bel et bien ces derniers qui ont réussi à construire sa notoriété à travers l’Angleterre ! Mais, soit ! Notre hôte se ferait un plaisir d’initier son interlocuteur aux joies des Talk-Show… En espérant pour ce dernier qu’il arrivera à en sortir plus ou moins indemne si l’on peut dire…

    « N’ayez crainte ! Au final, vous êtes le seul à décider de votre sort donc, à voir si vous pourrez trouver les bonnes réponses ! »

    De l’encouragement ? En aucune façon ! Tel était en réalité le moyen détourné qu’aimait prendre Evan pour augmenter d’avantage la pression pouvant se présenter sur les épaules de son invité. Avoir de la pression faisait craquer et montrait une face cachée de soi-même, une face peu reluisante dont l’animateur se félicitait toujours de mettre à jour lorsqu’il y parvenait !

    « Alors, pour entrer dans le vif du sujet, vous êtes avant tout connu pour vos œuvres et plus particulièrement vos créations picturales. Néanmoins, comme tout artiste, il y a bien un élément déclencheur qui vous pousse à un moment donné de votre existence à choisir cette voie-là plutôt qu’une autre ! En l’occurrence, je crois savoir que, dans votre cas, cela se lie à la mort de votre père durant votre enfance et tous les éléments qui se sont enchainés par la suite durant votre adolescence. »


    Enchaîne alors l’animateur tout en rentrant sans transition et sans demi-mesure dans un sujet déjà très personnel. Il est bien évident que, première télé ou non, il ne montrerait pas plus de clémence envers Seth qu’envers un tout autre invité. Quoiqu’il en soit, c’est le visage sérieux, et d’une neutralité aussi désarmante que déstabilisante qu’Evan le fixe.

    « Est-ce que vous pourriez nous en dire plus sur cette période justement ? Comment est venue cette envie du dessin, de la peinture et de quelle manière votre contexte familial a influé sur cela ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Ven 17 Juin - 19:05

    Je n’ai peut être pas si bien choisi ma première apparition télévisuelle. Il est vrai qu’il avait un style bien direct. Ce qui en certaines circonstances, ne m’aurait pas posé de problèmes. Mais commencer une émission en traitant un sujet aussi personnel…ça, je ne m’y attendais pas du tout ! Je ne parle presque jamais de cette période de ma vie. Lorsqu’on me demande comment j’ai commencé à dessiner, ma réponse est la plupart du temps celle-ci : certaines circonstances de la vie. Sans y apporter plus de détails. Apparemment, cet Evan se renseigner plutôt bien sur ses invités et ses sources étaient fiables…

    « C’est arrivé assez spontanément, sans que je cherche forcément à dessiner quoi que ce soit… » Commençais-je par dire en faisant de mon mieux pour garder mon naturel et surtout ne pas glisser sur un mot ou même ouvrir le champ à plus de questions sur ce sujet.

    « Je me suis retrouvé sans mon père du jour au lendemain…Je n’y comprenais pas tout à cet âge, mais il manquait clairement quelque chose d’important. Je refusais de parler, alors ma tante avait décidé de m’offrir un journal sur lequel je pourrais écrire ce que je ressens…A la place, je mettais ce que je ressentais en frome de dessins et non de mots… » Espérant avoir donné assez de détails pour qu’il passe à autre chose. Mais pas trop non plus, je ne suis pas venu ici pour révéler la moindre petite chose sur mon compte.

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Lun 20 Juin - 5:18

    Le problème avec les belles réponses qui semblent concrètes en apparence, c’est qu’elles amènent indéniablement vers d’autres questions. Chaque mot ouvre la voie sur un autre horizon, sur un autre chapitre qui peut s’avérer lier à celui traiter dans l’instant même où s’en trouver totalement à l’opposé. Pour cette première interrogation, l’invité ne s’était pas encore trop mal tiré aux yeux d’Evan. Au moins acceptait-il de présenter les choses telles qu’elles étaient, sans chipoter ni faire de fioritures. Premier coup lancé par l’animateur parfaitement paré ? Peut-être… Ou peut-être pas ! Car, ce qu’il y a d’intéressant lorsque l’on fait appel à un fait du passé, c’est que l’on peut glisser directement sur des questions d’opinions, sur des points de vue que l’on dévoile en harmonie avec ce que nous sommes profondément. Le but n’étant aucunement de juger sur des faits dont tout le monde a connaissance mais sur la manière dont l’on réagissait. Après tout, la découverte d’une personnalité était tout aussi intéressante que les ombres se dissimulant sous l’image d’un être.

    « Oui, en quelque sorte cela a été votre exutoire autrement dit ? »

    Laissant le jeune Seth répondre très certainement par l’affirmative, l’animateur se déplace légèrement, glissant de nouveau son attention sur son bloc de notes tel un tic ou un simple réflexe. Une habitude qu’il avait en réalité prise pour renforcer le jeu de la pression. Poser son attention sur d’hypothétiques notes laissait généralement l’interrogé dans le doute et l’éventuelle crainte de savoir ce qu’il pourrait venir après. Et, je dis bien, hypothétiques notes ! Car, en réalité, qui était à même de pouvoir déchiffrer les pseudos écritures se présentant sous les feuilles d’Evan, hum ? N’oubliez pas ! Le jeu des apparences…

    « Toutefois, ma question serait alors de savoir comment cette thérapie que vous avez décidé d’entreprendre s’est transformée en un pseudo métier ? »

    Le choix du mot thérapie n’était pas innocent car, fatalement, ce dernier se trouvait dans le champ lexical de la psychologie et de la pathologie. Autrement dit, Seth vivait avec un problème, avec une perturbation qui le différenciait de tout un chacun. Telle est la façon dont le percevrait un simple individu lambda et, ce, de façon totalement inconsciente qui plus est !

    « Après tout, cela vous a poussé à vous renfermer d’une certaine façon si je ne me trompe ? Par exemple, votre famille parle de vous comme un adolescent assez solitaire et secret. Vous vous plongez dans une activité créatrice mais qui n’amène aucun contact social à l’origine. Et, qui plus est, vous vous destinez à un semblant de profession qui n’apporte aucune utilité à qui que ce soit. En ce sens, je rajouterais même que cela ne ressemble pas à une évolution professionnelle finalement mais plus à un besoin de partager votre propre thérapie avec des personnes qui n’en sont nullement concernées. Autrement dit, vous ne trouvez pas tout cela un peu inutile ? »

    Nouvelle vague, nouvel assaut ! Evan décida de passer un peu plus à l'offensive pour observer comment son invité pourrait gérer toutes ces attaques, avouons le, assez volontaire et qui amenèrent le public, plus qu'attentif, à s'accrocher aux lèvres du jeune Smith pour savoir qu'elle serait sa réponse !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Jeu 23 Juin - 14:01

    « A ce moment oui, on peut dire ça. » Répondis-je à sa question. J'aurais pensé qu'au fil des minutes, mon stress se verra diminuer. Mais c'est bien tout le contraire que je ressentais. Plus les secondes s'écoulent, plus mon stress augmente. J'avais d'un coup réalisé l'ampleur des mauvaises ondes qui gravitent autour de ce plateau télé. Et je m’attendais à chaque fois qu'il ouvrit la bouche, à ce qu'il m'administre subitement une question piège, ou une question qui me laissera sans doute hausser le ton. Les maneires de ce type m’exaspèrent. Bah quoi ? Ok, ça fait juste quelques minutes que je suis assis devant lui, et c'est assez suffisant pour moi.

    « ça se voit que vous connaissez pas grand chose en peinture pour porter de tels propos. Et je ne sais pas à qui vous vous êtes adressés dans ma famille, mais vous avez du choisir les mauvaises personnes...Après tout Smith, c'est l'un des noms les plus répandus en Angleterre » non mais, c'était quoi cette espèce d'attaque qu'il me faisait ? Il y gagne quoi franchement ? Doit-on lui apprendre que la peinture est considéré comme Art et que ces questions à la noix ne valent pas grand chose à coté ? Non, ça va, je suis calme. Je vais me la jouer zen. Autant que je peux le tolérer. « La peinture favorise le développement sensoriel. Elle a été aussi source de relation sociale. C'est sa pratique qui m'a ouvert aux autres. Peindre, c'est également une manière de s'exprimer, par le choix des couleurs, par le geste, par la réticence, par l'espace qu'il occupe sur la feuille, la petite histoire qui accompagne le dessin. Il extériorise des sentiments, des pulsions, voire des fantasmes. Et les gens se retrouvent dans mes tableaux...Mais si je suis bien votre logique, vous êtes presque en train de dire que tous ce qu'on fait les grands peintres de ce monde a été inutile ? » Moi aussi, j'ai le droit de poser des questions. Je suis novice sur ce genre d'émissions, on prendra ça en considération.

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mar 28 Juin - 0:35

    Pour Evan, l'objectif des cinq premières minutes était atteint. Entendez par là de laisser l'émission s'enchainer rapidement sur les chapeaux de roues en amenant une première frustration chez son invité. La réaction du jeune artiste, aussi fougueuse et pertinente soit-elle, faisait surtout voir que son sang-froid marchait quelque peu au quart de tour. Merci à ce jeune Smith d'ailleurs. Car, au moins, Evan pourrait avoir l'assurance de faire une bonne émission grâce à cela. Néanmoins, le sourire moqueur du présentateur du admettre intérieurement que la réponse de son invité n'était pas si dénuée de sens que cela. Faisant naître des cris d'encouragements et des applaudissements au coeur du public, le présentateur demeurait presque insensible aux paroles et à l’interrogation de Jacob. Il allait lui répondre, de ce pas même, mais ne pouvait se retenir de lui offrir cet air si sournois et supérieur comme pour lui rappeler qu’une contre-attaque, aussi faible que celle-ci, ne pourrait la détruire ou soulager le calvaire de l’invité durant cette émission.

    « Et bien, pour vous répondre à mon tour, je n’ai nullement la prétention de remettre en cause l’importance et la valeur des grandes peintures du passé. Elles ont effectivement leur valeur sociale et culturelle, quoique l’on en dise. »

    Rétorqua-t-il, la tête légèrement baissée vers bloc de notes avec un signe de résignation apparente, n’en préparant en réalité que d’avantage son sourire et sa mesquinerie suivante, bien évidemment. Être en accord avec le poisson pour mieux le ferrer par la suite, tel était ce qu’il se plaisait à faire !

    « Toutefois, votre succès artistique, aussi présent soit-il, ne peut être comparé à des œuvres telles que celles de Gauguin, Monet ou encore De Vinci qui, dans le cas de ce dernier, ne se limitait aucunement à la peinture. D’ailleurs, c’est en pensant notamment aux inventions de ce dernier que j’en viens à la notion d’utilité en termes de créations. Outre partagé un ressenti, vos créations ne répondent pas concrètement à de grands problèmes de société ou de tous les jours. Votre investissement ne se limite qu’à un partage, certes social et créatif, d’émotions et rien d’autres, si nous en reprenons la logique de vos propos. »

    Enchaina-t-il sur le même ton de neutralité et de froideur utilisé auparavant. L’avantage de McCole, par rapport à son invité, c’est qu’il était parfaitement à l’aise et se sentait on ne peut plus dans son élément, tant l’élément se veut-il critique ou néfaste pour la personne.

    « Si tel s’avère être le cas, je ne vois pas en quoi cela vous gêne de le reconnaître ni en quoi cela est si choquant pour vous que l’on puisse considérer votre investissement artistique sous un autre regard… ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mer 29 Juin - 23:41

    Prétention, il osait dire ne pas avoir de prétention ? Je fus ...choqué par l'usage de ce terme venant de sa part. Cet individu est la prétention incarnée. Je n'ai jamais eu devant moi quelqu'un d'aussi pathétique ! Pourquoi ? Parce qu'il ne cesse de chercher à avoir le dernier mot, à se valoriser, mais il ne fait rien d'autres en ce moment que me montrer qu'il n'est franchement pas calé sur le sujet de la peinture pour tenir des propos aussi ridicules que ceux-là.

    « Vous vous le répétez combien de fois ? Ou alors vous le notez là, sur vos notes que vous n'avez pas cette prétention ? » Demandais-je alors avec un ton tout-à-fait paisible. J'allais jouer la zen attitude car il disait pas mal n'importe quoi. « Mais pourquoi me sortir De Vinci et ses inventions ? Faut-il être un De Vinci pour exister en tant qu'artiste peintre ? Et vous devriez jeter un coup d’œil sur l'age qu'avez ces grands peintres que vous citez au moment ou ils furent connus de tous. » Continuais-je sur ma lancée, je ne comprenais pas ce qu'il cherchait à prouver en persistant là-dedans. « Vous utilisez cette émission pour vous prouver que vous avez raison ou vous vous valorisez, c'est ça ? Parce que très sincèrement ; de un, vos propos montrent que le domaine de la peinture est loin de vous. Et de deux, vous cherchez à provoquer vos invités en cherchant à avoir le dernier mot. C'est ma première télé, et je ne pensais pas que ce serait aussi drôle ! » Un large sourire amusé vint se placer sur mes lèvres. « Écoutez, si vous voulez continuer à croire et à dire que mes peintures ne servent à rien, qu'il en soit ainsi. Satisfait ? »

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Sam 2 Juil - 13:27

    A vrai dire, lorsque l'on voit Evan dans son émission et au quotidien, il serait juste de penser que le ton employé, ainsi que les termes, par le jeune Smith pour contrecarrer les propos de l'animateur plongerait ce dernier dans une colère noire, une rage inaltérable pour s'être fait parler de la sorte... Néanmoins, à défaut de cela, l'hôte de ce soir se contenta simplement d'hausser un sourcil assez surpris dans un premier temps, tout en laissant un sourire se dessiner légèrement en coin au fur et à mesure. S'il n'avait pas vérifié ce type d'information avant même que Seth ne soit présent sur ce plateau, il n'aurait jamais cru que cela était sa première apparition télévisée ! Et pour cause, il avait un brin de fougue qui se mêlait à un aplomb considérable et non-négligeable. Il savait recevoir les informations, les trier à leur juste valeur et reprendre ses droits en soulevant les points pouvant faire erreur. Et Evan adore ça ! Finalement, Smith n'est peut-être pas qu'un petit nerveux, que du contraire !

    "Seth Smith mesdames et messieurs, applaudissez-le !"

    Lança l'animateur en offrant un clin d'oeil à son invité pendant que le public s'exécuta aussitôt sans un tonnerre d'applaudissements et de sifflements en faveur de l'invité. Au passage, c'est également de cette manière dont Evan ne perdait jamais la face. Après tout, l'animateur ne peut se retrouver dans une position de dominé face à son invité, où irait le monde sinon ?

    "Bien, Seth, puisque nous restons dans une sphère professionnelle jusque maintenant, vous êtes entré en collaboration avec les Warning Sign pour leur premier album. Pourriez-vous nous en dire d'avantage sur le pourquoi et la base de cette collaboration et qu'elle fut votre investissement dans cette dernière ?"

    Histoire de calmer le jeu, Evan revint sur un sujet plus 'léger' dirons-nous et, étrangement, derrière lequel sa voix retrouva un ton neutre, voire quelque peu agréable, sans sournoiserie ni machiavélisme quelconque... Tout du moins, pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Sam 2 Juil - 18:20

    D'ordinaire, je suis vraiment bien loin d'être le mec à aller chercher des chicanes chez autrui. Cependant, je n'ai jamais été celui à se laisser faire. En réalité, j'ai toujours été protecteur envers tout ce qui me tient à cœur. Et ma passion, mon métier, j'y tiens plus que tout ! C'est pour cette raison que je ne pouvais tout bonnement pas me taire et répondre avec détachement aux propos que pouvait avoir Evan à mon encontre. Surtout que la plupart étaient sérieusement, totalement hors sujet tant ils ne pouvaient pas correspondre à un domaine, avec lequel j'ai grandi !
    J'ignorais comment prendre son exclamation, mais au moins, je me disais qu'il a laissé tomber ce sujet...A quoi devrais-je m'attendre pour la suite ? Les Warning Sign! Rien d'étonnant, je m'attendais à ce qu'il me pose des questions sur la collaboration que j'ai pu avoir avec le groupe.

    « En fait, c'est Kyle Mason qui avait proposé mon nom à la production. Je le connaissais depuis quelques temps déjà...Et lorsque j'ai eu un aperçu sur à quoi aller ressembler le son des Warning Sign...J'ai tout de suite dit oui. »
    Dis-je en premier temps tout en ne pouvant m’empêcher d'inspecter les faits et gestes de mon interlocuteur, je m'attendais encore une fois à ce qu'il aille chercher un truc pour tenter de me déstabiliser. « J'ai commencé à travailler sur quelques textes avec Kim, la bassiste du groupe. Puis c'est passé à la composition avec Aiden... En fait, c'était comme un travail d'équipe...Vers la fin, j'ai fait une photo qui fut retenue pour servir pour la pochette de l'album. Travailler avec les Warning Sign fut une expérience très enrichissante pour moi. »



_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mar 5 Juil - 11:14

    Il est évident que si Evan avait voulu remettre en doute la valeur de Seth en tant qu'artiste, la foi de ce dernier ne s'en était manifestée qu'avec plus d'ardeur et de solidité. Sans s'en rendre compte, l'invité venait de franchir une ligne importante de par laquelle le public ne pouvait que le prendre d'avantage au sérieux, au même titre que le présentateur. Si essayer de pousser quelqu'un dans ses retranchements pour qu'il s'énerve fait partie du jeu de l'audience, de l'audimat, cela offre également la possibilité de voir l'étendue de son sérieux et de sa crédibilité. Que cela plaise ou non à notre animateur, Seth n'avait aucunement perdu la sienne : chose dont il pouvait se féliciter ! Tout intervenant accueilli sur ce plateau ne pouvait se vanter d'avoir pu jouir du même luxe en sortant de leurs gonds ou en haussant simplement le ton. Autrement dit, maintenant que cette sphère était passée, il était important d'avancer et d'attaquer d'avantage le terrain professionnel et relationnel de la vie de ce cher Smith !

    Toujours aussi attentif, Evan resta principalement droit, continuant de laisser son regard jonglé entre celui de Seth et son fameux bloc note. Les réponses apportées ne semblaient guère étonner l'animateur. Pourquoi ? Parce que, généralement, dans un cadre télévisé, il fallait informé les spectateurs. L'animateur apprenait principalement tout ce dont il avait besoin en préparant son émission. Néanmoins, sur le plan théorique bien évidemment. La découverte des faits avec une intention personnelle demeurait une énigme à laquelle seul l'invité pouvait offrir une solution. Même s'il ne semblait pas être au fait d'une grande découverte, Evan hocha néanmoins la tête sur la fin des propos de Seth.

    "Cela nous permet de voir une autre facette de votre travail. Celle de l'auteur et également du compositeur."

    Reprit-il alors la parole avec calme, sérieux et sérénité visiblement.

    "Est-ce que la situation n'était toutefois pas trop tendu à votre arrivée chez les Warning Sign ? Et, plus particulièrement, en compagnie de leur manager, Leah Anderson ?"

    Haussa-t-il un sourcil, ne souriant pas mais déjà bien impatient de voir si ce point pourrait le gêner sur un plan public, tel que le cadre de cette émission.

    "A moins qu'au contraire, la relation adultère de laquelle vous l'avez rendu victime vous a d'avantage permis de trouver l'inspiration nécessaire pour vos diverses compositions ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mer 6 Juil - 23:08

    A croire que tous les sujets abordés déjà qui sont susceptibles de laisser place à un malaise, à de l'agacement, à toutes les choses négatifs qu'une simple question peut alimenter. Si c'était une conversation privée, je pense que j'aurais alors été capable de répondre, d'expliquer d'une façon civilisée et polie. Mais là, je me dis qu'il doit y avoir des millions de gens qui regardent cette émission en Angleterre. Ils découvrent ce que je fais, ce que je défends, et ils découvrent aussi mes plus grosses erreurs. Là, il n y avait pas quelque chose à nier, par sur le fait de l'infidélité...Mais ce fait remonte à tellement loin, tant de choses se sont passées depuis...Je l'avais presque oublié pour tout dire. J'avais oublié qu'un jour, j'ai été infidèle et j'ai souffert deux femmes...L'une d'elle est devenue ma petite amie, l'autre une ex avec laquelle il est encore difficile de communiquer mêmes si les choses se sont apaisées. Je me sentais très mal face à cette question. Je pourrais bien exploser de rage là en direct, je trouverai ça légitime de le faire ! Je lui en pose moi des questions de ce genre ? Non, c'est moi l'invité, et c'est lui qui est chez lui !

    « Ce qui a pu se passer entre moi et Leah Anderson ne regarde que nous. Et sachez que tout va pour le mieux entre nous quoi que vous ayez à dire sur la question avec vos mots sournois…Je ne suis pas ici pour étaler ma vie privée. Il aurait fallu mieux choisir votre invité pour ça. » Je restais calme, bien qu’il soit franchement difficile de l’être. Je crois n’avoir encore jamais vu de questions de ce genre sur une émission, il y avait bien des salauds à la télé, mais jamais de ce genre…C’est qu’il faisait était carrément une atteinte à la vie privée. Et c’est lui qui risque gros s’il continue, pas moi. Les gens qui me connaissent bien savent que j’ai été bien volage à une époque…Mais ce n’est pas pour autant que l’Angleterre a besoin de le savoir. Il voulait me coller l’étiquette du mec infidèle ? « Mais encore une fois, étant donné que vous aimez avoir le dernier mot, alors…Je vais dire là aussi, croyez à ce qui peut faire plaisir à votre égo d’animateur tordu ».

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Lun 11 Juil - 14:10

    Une corde sensible venait une nouvelle fois d'être touchée. Visiblement, l'acceptation de certaines réalités du passé ne semblait pas encore totale et parfaite pour le jeune invité de l'émission, à la grande satisfaction d'Evan qui venait, une fois de plus, de mettre dans le mille en terme de gêne et de déstabilisation. Il est clair que beaucoup de personnes n'aimaient guère de voir leur vie privée être étalée devant des milliers et des milliers de téléspectateurs. D'autant plus lorsque le sujet de la question n'est pas directement concerné par l'adultère en l'occurrence mais au sein de laquelle on tient néanmoins à placer cette information pour bien remuer le couteau dans la plaie. Seth commençait à le détester de plus en plus pour cela ? Si tel était le cas, c'est qu'Evan faisait rudement bien son travail. Après tout, il n'était pas payé pour se faire des amis à chaque émission, que du contraire !

    "Ma question n'est pas de revenir sur cette double relation que vous avez entretenu à un moment de votre vie en réalité..."

    Reprit-il en n'hésitant pas, une fois de plus, à ressortir ce que l'on aurait pu considérer comme un dossier sur la table. Tel qu'il était parti là, il voulait que cette information soit bien comprise et assimiler par le téléspectateur, en dela de la simple quête de réponse qu'il n'avait toujours pas eu. C'était typique de bon nombre de personnes d'ailleurs ça : vous posez une question, vous la situer dans un contexte assez gênant et l'on oublie dés lors de nous éclairer clairement quant à la réponse recherchée. Heureusement qu'Evan avait pour habitude d'insister pour obtenir ce qu'il désirait !

    "Il n'est pas sujet de savoir ce que je peux penser vis-à-vis de cela mais simplement de savoir si cela vous a influencé tant de manières négatives que positives dans vos compositions. Après tout, le domaine relationnel est souvent source d'inspiration pour les artistes. Donc, la question est de savoir s'il y a eu influence par votre passif commun, tout simplement ?"

    Demanda-t-il en éloignant son sourire sournois mais en gardant cette suffisance dans le ton de sa voix, cette suffisance caractéristique dont il ne se lasserait certainement pas de manifester encore et encore durant toute la continuité de cette émission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mar 12 Juil - 13:49

    Il se foutait de ma gueule ou quoi ? J'ai envie de dire, bien malgré moi...Que oui, il se fout bien de ma gueule à cet instant précis. Devant son blabla, je ne sens plus cette énergie qui animait mes répliques. Je gagne petit à petit en lassitude. Je trouve ses questions pour tout dire, de moins en moins professionnelles. Et donc, de plus en plus médiocres. Je me demande même comment on peut se permettre de garder une personne comme ça sur une émission télé diffusée sur une chaine plutôt populaire dans le pays? Le monde est bien pourri pour apprécier ce genre d'émissions. Il me semble plus sage à présent de ménager mes forces que de me trouver au bord de l'épuisement par suite d'un excès de zèle devant cet individu. Qui, je l'avoue, ne mérite même pas un regard de ma part. Mais il faut s'efforcer de paraitre encore et toujours zen et présentable.

    « Non, aucune influence. »
    Lui dis-je simplement et directement sans passer par des détours ou expliquer la moindre chose. Je crois que j'ai besoin de m'arrêter là. Autant, j'avais apprécié ses erreurs et ses lacunes dans le domaine de l'Art. Autant là, ça commençait à devenir sacrément pesant, et grandement agaçant. En un mot : c'est insupportable!

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Ven 15 Juil - 0:28

    Bien, l'affaire Leah venait enfin d'être percée. Dorénavant, Evan pourrait mettre ce point tout simplement aux oubliettes pour se concentrer sur le reste. Certes, le désintérêt de Seth a répondre à cette question montrait des signes de faiblesses ou de lassitude. Etait-ce à cause de l'animateur ? Si tel était le cas, il serait le premier à expliquer, à justifier qu'il n'aurait pas tellement besoin de se plonger dans de telles interrogations tumultueuses si les invités prenaient le réflexe de répondre clairement dés le départ ! Et, ce, au lieu de monter sur leurs grands chevaux en oubliant totalement de combler le vide que représentait ladite question. Enfin, que Seth se rassure, Evan comptait bien changer de registre et délaisser quelque peu le relationnel pour le moment ! L'aspect professionnel de l'artiste n'en restait pas moins intéressant après tout...

    Toujours debout au centre de la scène, l'animateur jongla rapidement avec quelques feuilles de son bloc notes, laissant volontairement un petit blanc de deux à trois secondes pour permettre à la tension de retomber et à l'ambiance de s'alléger. Il fallait que l'invité, comme le spectateur, se sente un minimum à l'aise après tout. Sans cela, il n'y aurait aucune personne intéressée et capable de suivre le rythme de l'émission. Même si le jeune Smith n'en n'avait certainement pas conscience, être un salopard dans ce genre de contexte était tout un art !

    "Bien, pour en revenir plus concrètement sur votre collaboration avec les Warning Sign, je veux dire sur le plan purement professionnel. On peut estimer que leur succès est aussi un peu le vôtre, puisque vous êtes à l'origine de plusieurs de leurs morceaux."

    Son attention délaisse ses pseudos notes pour se redresser face au visage de l'invité.

    "Dès lors, est-ce que les Warning Sign comptent déjà sur vous pour un second album ? Si tel est le cas, avez-vous déjà une décision prise et arrêtée face à cette éventualité ? Et, si non, existe-t-il déjà des collaborations avec d'autres artistes ?"

    Bon, au moins on revenait dans du concret. Là il n'était plus de mettre un quelconque défaut ou travers en avant, ni même d'alimenter de quelconques rumeurs. Mais purement et simplement se fixer de façon définitive sur le travail de ce cher invité. Tout du moins, si ce dernier le permettait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Lun 18 Juil - 0:08

    Il est à présent clair que je vais devoir rentrer chez moi en me répétant tout le long du trajet, que plus jamais je ne commettrai à nouveau l'erreur d'accepter d'être l'invité principal d'une émission à deux balles de ce genre. Et ayant en face tout ce qui peut y avoir de plus insupportable sur cette bonne terre. Je le marquerai même au fer rouge. Me connaissant, ce sera sans doute la meilleure chose à faire pour soutenir la mémoire de passoire que je peux avoir. S'il y avait une horloge quelque part, j'aurais été tenté de la fixer en attendant impatiemment que sonne l'heure de la délivrance. Ce qui veut dire l'heure de la fin des questions agaçantes.

    Bien que la question suivante se voulait uniquement professionnelle, ça ne changeait pas grand chose à mon état. Même si je restais calme en apparence. C'était une autre histoire pour le reste. « Les Warning Sign reviennent tout juste d'une tournée européenne, et je n'ai pas eu le temps de les revoir depuis, ni de discuter de travailler à nouveau avec eux sur un second album. » Bien que je garde en réalité contact avec Aiden et Kim de façon régulière. Je n'ai pas eu signe de la part de Kyle ou du label pour renouveler le contrat. Et étant donné l'état du groupe, je doute qu'ils attaqueraient un nouvel album si vite. « Je travaille surtout avec des groupes et artistes amateurs qui tentent de dénicher un contrat. Pour le reste, j'ai eu l'occasion de bosser avec Brandon Lewis dernièrement. »

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Mer 20 Juil - 1:50

    Si Seth espérait une délivrance, le bout du tunnel n'était plus réellement très loin. Sous la fureur des échanges, les cris et les encouragements du public, les secondes et les minutes s'enchaînèrent rapidement. Certes, cela n'empêchait certainement pas à l'artiste de pouvoir trouver le temps long, incroyablement long. Et, en ce sens, Evan pouvait s'en féliciter. Un invité mal à l'aise ? L'objectif était atteint ! Ses patrons seraient contents et le public aura aperçu ce jeune peintre sous une autre facette, certainement un poil plus personnel que cette apparence publique qu'il peut avoir aux yeux de tous ! Néanmoins, avant d'en arriver à cette libération, il restait encore quelques minutes et, de ce fait, indéniablement deux trois petites questions que l'ôte de cette soirée tenait absolument à éclaircir avant la fin de cette émission !

    "Une collaboration noble de votre part qui, j'en suis persuadé, sera très certainement surveillée de près par l'ensemble des spectateurs et des auditeurs ! Néanmoins, ma question serait de connaître votre optique dans cette collaboration que vous entretenez avec Brandon Lewis. En effet, on peut dire que le groupe de ce dernier va au plus mal donc, y aurait-il la volonté de s'attarder d'avantage sur une collaboration le guidant sur une voie plutôt solo ?"

    Demanda-t-il avec calme et sérénité. En réalité, même pour cette question, la suffisance et le besoin de sensationnel semblait avoir quitté sa personne, pour le moment. Oui, maintenant que les points très gênants de Seth furent mis à jour, l'animateur pouvait enchaîner des interrogations sans doute plus objectives et, plus professionnelles dirons-nous. Tout du moins, cela pendant qu'il laissa à son invité le temps de réaction et de réplique nécessaire pour offrir ensuite un autre soucis de développement qu'il amena naturellement, plus avec curiosité qu'avec mesquinerie cela dit.

    "Alors, compositeur, artiste, peintre... En regardant vos oeuvres, surtout les plus récentes, beaucoup de personnes ne peuvent s'empêcher de remarquer un certain intérêt de votre part pour le visage d'Ursula Fanning, apparaissant sur plusieurs de vos créations. La question est de savoir : qu'est-ce qui vous pousse tellement dans cette représentation ? Il y a-t-il eu la présence d'un élément particulier entre vous deux ou pouvons nous simplement parler d'une muse en ce qui concerne vos oeuvres ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2032
Crédits : Miss Turner & lj
Lets Talk About Love : Do you want to know a good way to fall in love? Just associate with all your pleasant experiences with someone, and disassociate from all the unpleasant ones.
Playlist : Warning Sign - Lucky Man, The Servant - Cells, Pink Floyd - Shine on You Crazy Diamond, The Kinks - Picture Book, Adele - Painting Pictures, Black Rebel Motorcycle Club - Shuffle Your Feet
Mood : creative

Tell Us
Relationship:
Age du personnage: 25 ans
Proposition de sujet : open

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Ven 22 Juil - 15:44

    « Notre collaboration ne vise aucunement une carrière solo pour Brandon. Nous bossons ensemble sur des morceaux comme le font sans doute énormément d'autres auteurs et compositeurs ensemble. » Je n'était pas là non plus pour parler à la place de Brandon. C'était le genre de questions qui donnent le faux ou une supposition en l'air pour avoir le vrai. Lewis ne m'a jamais parlé de la moindre carrière solo, et même si tel fut le cas, je n'aurais pas été celui à vendre la mèche si jamais la chose que cherche mon interlocuteur avait un but de ce genre. D'ailleurs, je ne suis pas du tout proche des membres des Black Stones. Et quant à Brandon, les choses sont exclusivement professionnelles entre nous.

    Lorsque le sujet bascule sur Ursula, je tente de me concentrer davantage. Sait-on jamais ce qu'il pourrait insinuer. Il est vrai que...Rien ne présageait qu'un jour, cette femme là puisse m'inspirer. Pas avec notre première rencontre qui fut digne de la Sibérie en terme de froideur. Mais il s’avère que la roue tourne et que les choses changent bien souvent de visage. « Je pense que personne n'ignore toutes les histoires qui gravitent autour d'une personnalité médiatique comme peut l'être Ursula Fanning. C'est avant tout, toutes ces choses, son histoire, son ambition et tout ce qui a fait d'elle cette femme qui peut être un exemple pour tant d'autres car elle n'a jamais baissé les bras, qui m'a inspiré ...Tout autant que son visage. » Répondis-je clairement et calmement.

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    All your dreams are made when you're chained to the mirror of your razor blade. Today's the day that all the world will see another sunny afternoon. Walking to the sound of my favorite tune. Tomorrow never knows what it doesn't know too soon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith Jeu 4 Aoû - 23:08

    Si Evan n'était pas du genre à être au premier rang de leurs concerts, il se devait de profiter de cette information pour en savoir d'avantage sur le sort des Black Stones ou, tout du moins, dans la mesure où son invité le lui permettrait. Après tout, l'ensemble de Londres et d'autres villes anglaises devaient certainement resté suspendu au fil de l'actualité pour en savoir plus sur le sort de ces musiciens. Et, en terme de journalisme, savoir que l'un des membres collaborent avec d'autres personnes en temps de crise signifie qu'il y a quelque chose à creuser de ce côté là. Néanmoins, la réponse de Seth ne pourrait offrir un nouveau scoop à son hôte pour le moment, ce dernier décidant de ne pas aller plus loin sur ce sujet, regardant le timing que lui présentait son équipe technique tout en opinant du chef à la réponse de son vis-à-vis.

    Néanmoins, son attention devint beaucoup plus alerte quant à la réponse relative à Ursula ! Et pour cause ! Il n'y avait pas de questions pièges ou de tentatives de lancer une nouvelle rumeur sur Seth et sa 'muse'. Non par pour protéger ce dernier, bien au contraire ! Mais simplement par le fait qu'Ursula Fanning faisait partie de ces rares célébrités que personne n'avait le droit de détériorer d'une façon ou d'une autre ! Même pour Evan ! C'est d'ailleurs d'avantage son intérêt pour cette dernière qui l'avait conduit sur une telle question dont la nouvelle réponse vint lui arracher un sourire franc et sincère... Certainement le seul et l'unique de toutes les minutes venant de s'écouler.

    "Une considération qui, j'en suis persuadé, lui ira droit au coeur !"

    Conclut-il simplement les propos de son invité. Aussitôt, il délaissa totalement son carnet de notes et s'avança vers Seth, se tournant à la fois vers lui et le public.

    "Bien, Seth ! Cette émission touche maintenant à sa fin et l'heure de la libération va ainsi retentir dans un dernier gong. Mais, avant cela, la dernière minute de l'invité !"

    Un jingle retentit pour présenter cette toute dernière séquence qui fut accompagnée d'un premier gong.

    "Vous venez de passer au grill mais, dés à présent, vous êtes libre de profiter de cette minute vous étant entièrement consacré pour faire part d'un ressenti, d'une émotion ou passer un message à des proches ou l'ensemble des téléspectateurs présents. Vous êtes prêt...?"

    Attendant un signe affirmatif de son invité qui ne vint jamais, Evan décida alors de respecter le choix du jeune homme et de se retourner avec son inénarrable sourire destiné au public et aux téléspectateurs comme conclusion.

    "Bien ! A chacun ses choix comme on le dit si bien ! Mais, qu'il se veuille bavard ou silencieux, notre invité de ce soir à accepter de jouer franc jeu et de faire face aux vérités, certes les plus plaisantes, mais aux situations qu'on souhaiterait souvent camoufler à jamais. Ainsi va la vie, ainsi va notre quotidien ! Honnête homme, menteur invétéré, pauvre victime d'une société trop critique et brutale... Chacun aura toujours sa part de silence que nous désirerons tous découvrir. Continuer d'observer, d'écouter et de découvrir ce que cache votre entourage... Mais, n'oubliez surtout pas qu'en attendant... Evan is watching you ! Bonsoir !"

    --- Fin de l'émission ---
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emission n°1 : Seth Smith

Revenir en haut Aller en bas

Emission n°1 : Seth Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revival Rock :: Archives-