Revival Rock

When passion rules the game. I ain´t got no control, when my heart´s in flames.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

• Gros dossier : Les maladies déferlent sur Londres •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: • Gros dossier : Les maladies déferlent sur Londres • Mer 14 Mar - 15:08







• Gros dossier : Les maladies déferlent sur Londres •
Avec l'arrivée des beaux jours, les stars font leur grand ménage de printemps et se débarrassent de leurs dossiers compromettants. Néanmoins, le Mag veille au grain, gants en latex sur les mains, et récupèrent les hontes d'hier pour les dévoiler aujourd'hui ! Régime draconien, maux mystérieux, secrets de polichinelle et révélations chocs : vos idoles se montrent sur un jour nouveau !



Les lois de l'hérédité auraient-elles frappé les Campbell ? Il semblerait que le mauvais œil regarde d'un peu trop près cette famille moderne... Si les troubles alimentaires de la cadette, Summer, sont connus de tous, Owen, lui, reste fidèle à sa légende d'ancien héroïnomane reconverti en écorché vif. Certes, les fans du chanteur lui trouvent un charme rebelle et ténébreux de part son histoire peu commune, cependant ses détracteurs ne se laissent pas attendrir par ses cures de désintoxication et l'accusent souvent de rechute. Bien sûr, leurs dires demeuraient faux puisque sans fondements, mais Campbell parvient avec brio à alimenter leurs ragots et les étayer. En effet, ses plus fidèles fans ont remarqué une certaine fatigue chez l'artiste lors de ses concerts, ce qui est pour le moins inhabituel pour cet hyperactif scénique. Reste une question qui nous brûle les lèvres : serait-ce le début de la fin ? Un autre drame s'est-il abattu sur la famille Campbell ? Le frère et la sœur alternent-ils leurs malheurs ? Ou n'est-ce qu'un simple rumeur ? Le Mag surveille et tentera d'élucider ce mystère !


Le roi du too-much, connu pour être également le chanteur et compositeur du groupe à succès Warning Sign, Aiden Trenten ne laisse pas indifférent ! Extravagant sous les feux des projecteurs et lunatique dans l'ombre, le jeune guitariste fait tourner les têtes mais aussi les rétines sensibles. Nous nous sommes tous posés des questions sur sa santé mentale lors de son apparition au dernier Halloween en « déchet de la société », et nous avions raison. Le mauvais goût est bel et bien le symptôme d'une maladie mentale, et d'après certains membres de son entourage, on le dirait dérangé et instable. Kimberly Chambers, l'ex petite amie de Trenten l'aurait-elle quitté pour son comportement étrange ? Les bruits courent que derrière ce masque de charmant garçon, Aiden Trenten fou jusqu'à la moelle. Info ou intox ? Le Mag surveille et tentera d'élucider ce mystère !


« Il existe une tonne de raisons de se battre pour faire de notre monde un monde meilleur. Celle-ci en est une, et je suis heureux de pouvoir contribuer » - Anton Flowers

Depuis peu, la Fondation de la lutte internationale contre le VIH (FLIV) a un nouveau porte-parole, l'animateur de radio rock londonien Anton Flowers. Il s'agit de la toute première fois que l'homme s'implique dans une cause qui ne touche pas le moindrement son domaine habituel, soit la musique. Cette semaine, des rumeurs ont été véhiculées voulant que la mère de Flowers soit décédée du VIH il y a une vingtaine d'années. La maladie ne serait donc pas totalement inconnue au jeune homme, il se murmure même que son implication dans la cause ne serait pas par pur altruisme, mais parce qu'il serait atteint lui aussi de cette maladie.

« Il existe une tonne de raisons de se battre pour faire de notre monde un monde meilleur. Celle-ci en est une, et je suis heureux de pouvoir contribuer », a affirmé Anton Flowers, interrogé à propos de ses motivations personnelles dans le cadre d'un événement de levée de fonds organisé la semaine dernière dans un club gay de Soho. Flowers, un hippie idéaliste ou un bienfaiteur positif ? Une question qui reste pour le moment sans réponses. Le présentateur connu pour sa bonne humeur à toute épreuve se contente de promouvoir sa cause sans pour autant nous faire part de sa supposée maladie. « Parfois on donne peu, mais on fait une grosse différence sans s'en rendre compte ! » a-t-il ajouté en invitant la population londonienne à se tenir à l'afflux des événements à venir organisés par la Fondation. Nous ne doutons pas du fait que sa personnalité joviale contaminera les cœurs des âmes charitables et qu'à son tour, il nous dira le secret de cette joie inébranlable !
Revenir en haut Aller en bas

• Gros dossier : Les maladies déferlent sur Londres •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revival Rock :: Old news-