Revival Rock

When passion rules the game. I ain´t got no control, when my heart´s in flames.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

• Chace Strugatsky : une voix en or •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: • Chace Strugatsky : une voix en or • Jeu 1 Déc - 0:40







• Chace Strugatsky : une voix en or •
On entend de plus en plus parler du nom de Chace Strugatsky, et pour cause! Bien connu dans l’univers du chant, le ténor vient de recevoir le tout premier rôle de Don Juan de Mozart, qui sera présenté au Royal Opera House pour la saison 2012/2013. De quoi rendre fier le jeune homme, alors qu’il n’est âge que de 21 ans!



Tout d’abord, je pense que des félicitations sont de mises! Comment avez-vous réagi en apprenant la nouvelle?
Merci! Tout d'abord, il faut savoir qu'on a été nombreux à passer les auditions pour ce rôle. Et en écoutant certaines voix, je m'étais dit que je n'avais aucune chance de l'avoir...C'est une semaine après que je reçois un appel qui me félicite car j'ai été celui à avoir obtenu le rôle de Don Juan pour cet Opéra...J'ai été envahi d'une immense joie mélangée à un sentiment de fierté...Mais aussi une certaine peur, car je n'ai jamais tenu le premier rôle lors d'un Opéra. En ce moment, je vis un bon stress on va dire.

Le personnage de Don Juan semble bien loin de votre personnalité, de par son côté séducteur, manipulateur, opposé à toutes formes de respect et de morale. Comment comptez-vous vous préparer pour ce rôle?
J'ai du lire un grand nombre d'ouvrages consacrés autour du Mythe que représente Don Juan. Chaque auteur s'est focalisé sur des caractéristiques précises de sa personnalité et de sa vie. J'ai du toutes les enregistrer pour finir par me focaliser sur l’œuvre de Mozart, il a traité le coté antisocial, libertin et les abus de pouvoir qu'il a pu exercer...J'ai également visionné plusieurs fois l'ancien Opéra de Mozart sur cette œuvre. Il fallait retranscrire tout ça sur la manière d’interpréter les morceaux, la façon de se tenir, d'échanger aussi sur scène avec mes partenaires...Je n'hésite pas à poser également des tonnes de questions, d'avoir des avis sur chaque acte effectué...C'est carrément un jeu d'acteur, et c'est plus difficile qu'on ne le pense.

D’où vous est venue cette passion pour le chant?
J'ai envie de répondre : par hasard. J'ai découvert ma voix par un pur hasard en fait, en chantant comme tout le monde sous la douche...Je l'ai découverte très tard en fait...Et, ça m'a aidé car je vivais pas mal une période de doutes à ce moment. Et savoir que je possédais quelque chose de particulier m'a aidé à avancer. A force du temps, c'est devenue une passion.

Pourquoi avoir choisi l’opéra, plus particulièrement?
Parce que l'Opéra est prédestiné plus qu’un tout autre genre à se mettre au service de la voix humaine, de l’aider à sauvegarder ses droits. Il faut aborder l’Opéra un peu comme on aborde un rêve. Un de ces rêves qui vous laissent au réveil sur une persistance et énigmatique émotion et dont vous vous efforcez de décrypter les ressources inconnus.

Lorsque vous étiez jeune, vous intéressiez vous à l’opéra?
Non, je n'ai commencé à m'y intéresser seulement après avoir découvert ma voix.

Quel effet cela vous fait, d’être sur scène?
L'effet d'être soi-même tout en tenant un rôle qui n'est pas soi. Ça me procure la possibilité de m’exprimer sans avoir la moindre crainte....C'est très spécial comme sensation.

Avez-vous le trac? Comment le vainquez-vous?
Oui, j'ai le trac, et je ne voudrais le vaincre pour rien au monde. C'est le trac justement qui me booste et me donne l'énergie suffisante pour tenir, il n'est pas un handicap pour moi...


Avez-vous trouvé difficile de vous tailler une place dans cet univers plutôt restreint?
Comme vous le dites, l'Opéra en lui-même n'est pas un milieu accessible à tous...Donc oui, il faut faire deux fois plus d’efforts pour pouvoir y trouver sa place.

Supposons que pour une raison quelconque, vos chordes vocales cessaient de répondre correctement. Avez-vous un plan B de carrière?
Quel cauchemar! Euh...Je fais du mannequina à coté mais c'est plus pour le fun que par passion. Je ne sais pas si je peux considérer ça comme un vrai plan B.

Comment en êtes-vous venu à faire cela?
C'est par le biais d'une amie, qui n'est autre que Nina Garner que j'ai pu intégrer le milieu du mannequina. C'était elle qui m'avait repéré et m'a fait confiance pour assurer les shootings de l'une de ses collections. Depuis, mon nom a circulé et j'ai signé avec une agence.


Face à un tel un sourire contagieux, on ne peut faire autrement que souhaiter la meilleure des chances à Chace Strugatsky!

Un artiste contemporain que vous admirez particulièrement?
Andy Warhol.

Quel est votre mot préféré?
Sourire. Autant en tant que mot, que verbe, ou qu'expression sur le visage.

Le film que vous avez le plus détesté dans votre vie?
Hum, Twilight ? (rires) J’ai eu une crise de fou rire qui a duré la moitié du film, je crois que les personnes dans la salle m’ont détesté!

Selon vous, quel est l’avenir de l’opéra? Croyez-vous que cet art résistera à la vague d’hyper modernité et saura rester authentique?
Tant qu'il y aura de grandes voix, l'Opéra continuera à exister.

Revenir en haut Aller en bas

• Chace Strugatsky : une voix en or •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revival Rock :: Old news-