//
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Revival Rock

When passion rules the game. I ain´t got no control, when my heart´s in flames.

Partagez|

● SID B IS BACK, ONCE AGAIN ●

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Messages : 11
Crédits : Miss Turner
Playlist : //
Mood : //

MessageSujet: ● SID B IS BACK, ONCE AGAIN ● Ven 7 Déc - 18:05







CRITIQUE MUSICALE


SID B IS BACK, ONCE AGAIN
C'est plus de deux ans suite à son grand retour que Sid B revient sur le devant de la scène avec un tout nouvel album! Man Of Simple Pleasure qui ne sera en vente que dans une semaine (fera un bon cadeau de Noël pour certains), ce dernier suit et tranche à la fois avec son prédécesseur Lost Soul Forever. Bien content d’avoir été ainsi suivi par son public alors qu’il optait pour ces chemins de traverse psychédéliques, a l’intention d’explorer plus avant cette veine aventureuse. Sid B nous offre un album aux multiples facettes, sans perdre de vue sa marque de fabrique bien singulière. A vos casques!



Que dire pour commencer ? Je constate dés les premières notes de Cutt Off que le son de Sid n’est plus tout à fait du rock, ce n’est certainement pas encore de l’électro. C’est hybride, c’est entre le post-rock et l’electroclash, c’est une fusion de rock indie et d’électro avec un petit côté glam qui fait penser entre autres à Primal Scream ou aux Stone Roses. Pourtant, c'est toujours là. L'arrogance, le snobisme tout british, la profusion de violons, d'effets, de chœurs, mais on doit bien le reconnaître... voilà ce qu'on aime chez Sid B. Ces sons orientaux mélangés aux cuivres bien aiguisés, ces chœurs qui nous emportent. Cette articulation acérée et l’accent prononcé, l’air de dire : « Tu m’écoutes, et tu admires ! ». Et vous savez quoi ? On a envie de lui en vouloir, mais on ne peut pas. Parce qu’il sait bien faire les choses, aucune critique ne sort car c’est tellement bon à écouter !

L'album déploie une immense palette d’arrangements minutieux qui l’embellissent sans pour autant assassiner son instinct d’animal sauvage. L'album n'est pas près de bousculer l’histoire du rock. Mais pour un bon disque, c’est un bon disque, avec en effet un taux de déchet inexistant. Comment ne pas rouler avec ses potes la nuit les phares éteints au son de Reason is Treason ? Comment ne pas se prendre une belle gifle en plein visage avec Days are forgotten ? Riffs bien monstrueux mâtiné de touches électroniques rentre-dedans, sans compter les cris martiaux empruntés...C'est vraiment une bonne claque!

Running Battle calme un peu le jeu, mais n'en reste pas moins un morceau de qualité, les paroles sont simples, faciles à retenir. La mélodie plane sur un son de guitare à cordes pincées se rapprochant de la luth orientale. Et puis il y a aussi des choses moins attendues : de sublimes enluminures sur Let’s Roll Just Like We Used To, très subtile. Man of Simple Pleasures se passe aisément d’artifices pour proposer une mélodie chaleureuse et accrocheuse.


Test Transmission est assurément l'une des perles de cet album! Me plus One porte cette même patte avec en plus une côté folk flower power des 70’s. Le ton et le tempo s’élève lentement sur un Fast Fuse, fusion étrange de rythmique et une guitare punk crasse, de backing psychés, traversés quelques inclusions electroniques. Mais le swing et le compo tiennent un bon bout et ça glisse finalement dans nos oreilles comme un shot de Tequila. Ce morceau semblant bien résumé tous les excés qu'a connu et revendique l'artiste. Enfin, Take Aim vous permettra de bien sauter partout comme un dingue à fredonner le refrain sans fin!
Goodbye Kiss, clôture l'album. Presque mélancolique, sorte de slow déprimant de fin de soirée, qui nous raconte une histoire d'amour qui détruit le narrateur. C'est une chose rare pour Sid de donner dans le sentimentalisme, mais force est de constater que le charme agit avec efficacité.



Sid livre un album inégal. Tout ou presque est de qualité, mais l'ensemble manque de cohérence. On aurait aimé une vraie osmose, mais à ne pas vouloir trancher, il faut savoir traiter chaque morceau à part. Et de ce fait, il est bon de noter la grande qualité de chaque morceau! Écoutez, dégustez, chantez, dansez....sans modération!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● SID B IS BACK, ONCE AGAIN ●

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revival Rock :: Headlines-